Ca ne coute rien de rêver

Certains pourraient penser – je ne sais trop qui d’ailleurs, ce blog est devenu étrangement silencieux depuis quelque temps – que je brade certains posts. Non, je les mets en ligne et il peut m’arriver d’en mettre beaucoup d’un coup. Ca ne gênera personne, puisque personne ne vient sur ce blog. Or mis une fidèle lectrice, j’ai nommé Contessa Mercedes. Merci à elle et merci pour ses superbes photos qu’elle met sur son blog et qui me font tant rêver. Et ça ne coute rien de rêver.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de