Catherine

Il m’arrive, parfois, de regretter les gros nichons de Catherine. J’aimais tellement les téter, les embrasser, les lécher partout. Je peux dire que je prenais bien mon temps. J’aimais aussi ses pieds, sensuels et bien cambrés. J’adorais les lécher, particulièrement dessous, c’est bien meilleur. Il nous arrivait, parfois de baiser dans les chiottes. Elle s’asseyait sur moi et me donnait ses nichons à sucer. Quelque fois je lui pissais dessus, sur son collant couleur chair. Ca m’excitait et elle aussi. J’arrivais à pisser tout en bandant. Et je bandais vraiment dur. Je déchirais son collant et elle venait s’empaler sur moi. Ses cris de plaisir résonnaient dans la pièce pourtant pas très grande. Je matais ses seins qui s’agitaient sous mes yeux, Je palpais son cul pendant que je la niquais. Quand elle sentait que j’allais jouir, elle se relevait et venait aussitôt se mettre entre mes cuisses pour me faire une bonne pipe. Je crachais la purée assez rapidement. Elle suçait bien. Elle en avait partout, sur ses nichons, sur son visage. Elle aimait ça. On sortait des chiottes et un moment après, on recommençait.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de