Cristina C.-Travel Blogger

Ils nous enlèveront jusqu’à notre nom : si nous voulons le conserver, nous devrons trouver la force pour que derrière ce nom, quelque chose de nous subsiste. Si c’est un homme, Primo Levi

Voir le post de Cristina C. sur Instagram.

Je ne l’ai pas lu. Je devrais, sans doute. J’ai commencé, il y a de cela déjà plusieurs mois, le premier tome de L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante et je ne l’ai toujours pas terminé.

Maintenant, pourquoi Cristina C., que je ne connais pas. Je ne sais pas. Parce que c’est comme ça. Parce qu’elle est charmante, oui, bien sûr, mais aussi parce que j’ai cru comprendre, ou deviné, qu’elle est du sud de la France, comme moi. Ou qu’elle aime le sud de la France, comme moi. C’est largement suffisant.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de