Jour-J

6 juin 2019, 6 juin 1944, c’était il y a si longtemps et c’est pourtant si proche. Ils ont débarqué, des milliers, partis d’Angleterre, la peur au ventre, avec l’angoisse d’un non retour. Leurs amis, leur famille, si loin d’eux et pourtant si proches. Avec leur paquetage si lourd comme si le poids du destin n’était pas suffisant. Ils étaient américains, britanniques, canadiens, mais aussi français, polonais, belges, tchécoslovaques, néerlandais, norvégiens. Certains n’ont eu que le temps de voir la barge s’ouvrir. Ils ont été tués nets et ne connaitront pas les joies de la libération, la fin de la tyrannie. D’autres sont morts noyés. D’autres encore ont eu la chance de poser le pied sur la plage, des survivants. Peu nombreux. Des morts, encore des morts. Et puis il y a les autres qui ont pu poser le pied sur la terre française. Qui ont survécu ou sont allés se faire tuer ailleurs, plus loin. Le 6 juin, ce n’est pas seulement un souvenir, c’est une réalité. Un sacrifice. Un courage sans non, et sans nom. Anonymes, ils sont venus pour nous. Pour la liberté. Pour la survie de l’humanité.

On compte au total 1 500 000 hommes qui ont débarqué sur les plages de Normandie à la fin du mois de juillet 1944.

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de