La vie en paire

Je reprends un texte publié sur le blog d’Ophélie Conan. Visitez-le, vous y trouverez de beaux textes et de superbes illustrations.

Je suce tes seins aimables absolument semblables au miens
Et tu suces mes seins aimables absolument semblables aux tiens
Je lèche ta chatte aimable absolument semblable à la mienne
Et tu lèches ma chatte aimable absolument semblable à la tienne
Nous sommes anatomiquement
En tous points absolument identiques
Aimables et comparables
Et cela ne nous empêche pas
De désirer ce que nous avons déjà
Peut-être parce que nous nous aimons
Peut-être aussi parce que nous aimons aimablement
Nous voir jouir en l’autre
Et y voir absolument
L’absolu

Ce texte me parle, naturellement, puisqu’il y est question de seins que l’on suce et vous commencez à connaitre mon goût pour la chose.

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de