Cherchez la femme

Les cinq dernières minutes était une émission diffusée entre 1958 et 1973. La première date du 1er janvier 1958. D’abord diffusée en direct, elle était présentée sous forme de jeux. Deux candidats, isolés dans une cabine, suivaient l’émission et devaient, à la fin, désigner le coupable, preuve(s) à l’appui. Avant de se prononcer, ils avaient la possibilité de revoir deux séquences, ce qui demandait une grande prouesse de la part des interprètes et des techniciens.

Je parle, ici, de la première série qui s’est achevée en 1973 avec le décès de Raymond Souplex. Elle s’est poursuivi pendant de nombreuses années, le nom du commissaire (Bourrel) ayant été changé en hommage au créateur du personnage. Elle compte 54 épisodes (que j’ai vus et revus je ne sais combien de fois.).

On y découvre des interprètes débutants ou chevronnés qui sont toutes et tous aussi remarquables les un.es que les autres.

C’est cette émission qui a lancé la carrière de chanteuse de Colette Deréal, déjà connue comme comédienne.

J’avais envie de rendre hommage à cette excellent émission à toutes celles et ceux qui y ont participé : réalisateurs, interprètes, scénaristes et dialoguistes.

Raymond Souplex (Antoine Bourrel) et Jean Daurant (Dupuy, aussi orthographié Dupuis dans certaines émissions). Cherchez la femme est le titre de l’épisode.

Réalisation : Claude Loursais. Scénario : André Maheux et Henry Grangé. Dialogues : Henry Grangé.

Première diffusion, le 4 avril 1961 sur la première chaîne de la RTF. Cet épisode et le 20ème.